Pourquoi n'y a-t-il pas de gourdes en inox produites localement?

Vous n'avez sûrement jamais trouvé de produit en acier inoxydable fabriqué localement, ou même en Europe. On vous a déjà dit pourquoi?

Chez Briocoli, nous souhaitons de tout cœur participer à la transition de notre société vers le zéro déchet. C'est dans cette optique que nous proposons donc des gourdes en acier inoxydable, afin de remplacer les bouteilles en plastique. Surtout quand on connait notre consommation de plastique.

Les avantages de l'utilisation d'une gourde en acier inoxydable sont nombreux. Investissement très vite rentabilisé, la gourde en inox vous permettra de transporter votre boisson, froide ou chaude, partout avec vous et sans aucun risque pour la santé (pas de propagation de matière nocive comme les BPA présents dans certaines matières plastiques, par exemple).

Qui dit zéro déchet dit développement durable et achat local. Mais il y a un couac.

Pourquoi donc vos gourdes en inox ne sont-elles pas produites localement?

L'acier inoxydable est un mélange de plusieurs matériaux, dont le chrome. L'acier inoxydable 18/8 est celui qui nous intéresse ici. Cet acier est composé de 18% de chrome et de 8% de nickel (le reste étant de fer). Ce mélange précis stabilise le nickel et le chrome, empêchant tout transfert dans les aliments ou les boissons. Il s'agit donc d'un type d'inox totalement sain. C'est pour cela que les gourdes Briocoli sont produits avec ce type précis d'acier inoxydable.

Vous l'aurez compris, l'inox n'est pas une matière première mais il se produit. Dans un rapport de l'organisme de recherche "worldstainless.org", on constate que la production asiatique d'inox a compté pour plus de 80% de la production mondiale en 2018.

Le même rapport, datant cette fois-ci de 2001, nous montre qu'il y avait même plus d'inox produit en Europe à l'époque qu'aujourd'hui, et que l'Asie ne produisait alors que 44% de la production mondiale. Il semble donc qu'entre temps, l'Asie ait mis la main sur cette production mondiale.

Les ressources mondiales de Chrome et la Chine

"70% DES RESSOURCES MONDIALES DE CHROME SONT POSSÉDÉES PAR L'AFRIQUE DU SUD QUI VEND 90% DE SA PRODUCTION À LA CHINE."

L'Europe produit donc de l'acier inoxydable. Mais, rappelez-vous, celui qui nous intéresse ici est l'acier inoxydable 18/8 - 18/10 car il stabilise le Nickel et le Chrome et garantit donc un contenant sain. Pour fabriquer des gourdes en Europe, il faut donc commencer par produire de l'inox 18/8. Il faut donc les trois composantes qui composent cet acier: le Chrome, le Nickel et le Fer. Et c'est là tout le problème puisque ces composantes ne sont pas produites dans nos contrées.

On pourrait les importer, ce qui se fait déjà pour le Nickel et le Fer. Mais le problème, c'est pour le Chrome. La Chine et l'Afrique du Sud développent leurs relations depuis quelques années. Et l'une des conséquences de ce développement économique, est la position de quasi-monopole pour la Chine sur le Chrome. En bref, 70% des ressources mondiales de Chrome sont possédées par l'Afrique du Sud qui vend 90% de sa production à la Chine. De plus, en 2017, la Chine a importé 85% du Chrome mondial, sans en exporter un seul petit pourcent.

Production, import et conclusion

La volonté de Briocoli est de promouvoir le zéro déchet auprès de chacun.

Le peu d'inox européen est produit à des fins industrielles. Le Chrome, essentiel dans la production de l'inox 18/8, est monopolisé par l'Asie et la production de gourdes sur nos sols nécessiterait donc d'importer constamment des quantités importantes de Chrome venant d'Asie.

Mais comme expliqué précédemment, l'Asie utilise l'inox qu'elle importe, et ne le revend pas. Dans les rares cas où elle le vend, elle le fait à prix d'or. Il n'y a donc, à l'heure actuelle, pas d'autres choix que de fabriquer nos gourdes en Asie.

Enfin, des gourdes en inox produites localement, et qui le seraient à des prix exorbitants, ne seraient pas vraiment plus écologiques en raison de l'import important de matières que cela engendrerait.

C'est donc l'état actuel de la situation. Heureusement, utiliser une gourde telle que les gourdes que nous proposons reste bien plus écologique qu'utiliser des bouteilles en plastique jetable tous les jours.

Le recyclage pour produire des gourdes en Belgique

Mais bon, vous nous connaissez, une situation pareille a suscité notre intérêt et notre questionnement.

Il existe des filières de recyclage d'acier en Belgique. Du coup, ça nous titille... Et s'il était possible de revaloriser les déchets d'acier produits en Belgique pour justement créer une usine de production de gourdes en inox 18/8 entièrement recyclées en Belgique? C'est un autre business, mais ça nous tente! 

Qu'en pensez-vous? Dites-le nous!


6 commentaires

  • pourtant il y a des producteurs d inox à Charleroi ( société Aperam) Il faudrait un transformateur pour en faire des gourdes.

    Céline

  • Un argument de plus et de poids pour vos gourdes. Je suis prêtes à les payer un peu plus cher mais made in Belgium et si nous pouvons avoir un service recyclage et ristourne quand nous devons en changer ce seraient le top du top!

    Colas, cécile

  • Même questionnement par rapport aux conditions de travail etc pour la fabrication de vos gourdes. Je trouve é dès lors très intéressante votre piste proposée ☺️
    Merci pour toutes vos informations.

    Élodie

  • Je comprends ms cela me pose qd même problème par rapport aux conditions de travail des gens voire des enfants ds ces pays.

    Gaethofs

  • Merci pour vos explications. Ouo c’est un beau projet.

    Marneffe Fabienne

  • Article très intéressant ! Je vous recommande de contacter Comet Traitements, ils étaient pionniers dans le recyclage des résidus métalliques lors de la création de leur entreprise. La revalorisation des résidus de broyage est au cœur de leur activité… ;-)

    Elodie

Laissez un commentaire

En promo

Indisponible

Épuisé